Problème courant, symptômes multiples

Quelles sont les sensations qui accompagnent la constipation?

Presque tout le monde peut vivre des épisodes de constipation de temps à autre. Par contre, les symptômes ressentis varient beaucoup d’une personne à une autre. Certaines personnes éprouvent des crampes abdominales douloureuses. D’autres connaissent une sensation de ballonnement. D’autres encore ressentent un inconfort, comme si leurs intestins n’étaient pas complètement vides après être allées aux toilettes. Ce qui semble pour vous un transit intestinal normal peut être perçu complètement différemment par une autre personne.

Alors, comment savoir si vous souffrez de constipation? La constipation occasionnelle se caractérise généralement par le fait d’aller à la selle moins de trois fois par semaine. Si vous n’allez pas aux toilettes aussi souvent qu’à l’habitude, ou si vous devez forcer parce que vos selles sont trop sèches ou difficiles à évacuer, vous pourriez souffrir de constipation.

La plupart du temps, la constipation n’a rien d’inquiétant. Selon la cause, votre organisme devrait retrouver son rythme normal en quelques jours. C’est ce qu’on appelle la constipation occasionnelle. Par contre, si les symptômes persistent, il s’agit de constipation chronique.

CONSTIPATION CHRONIQUE

La constipation chronique se caractérise par une constipation qui dure plus de trois mois. Les symptômes comprennent :

  • Aller à la selle moins de trois fois par semaine
  • Selles dures ou fractionnées
  • Devoir fournir un effort pour évacuer les selles
  • Sensation de blocage dans le rectum
  • Sensation de ne pas avoir expulsé complètement les selles du rectum
  • Besoin d’aide pour vider le rectum, par exemple en pressant l’abdomen avec les mains ou en évacuant le rectum à l’aide d’un doigt

La constipation est jugée chronique si vous avez souffert de deux à trois de ces symptômes au cours des trois derniers mois.

Même s’il peut vous sembler gênant de parler de constipation, n’attendez pas trop longtemps avant de réagir. Discutez avec votre médecin ou votre pharmacien des changements qui sont survenus dans vos habitudes d’élimination intestinale. Heureusement, il existe de nombreux moyens d’obtenir un soulagement, par exemple de petits changements apportés à votre mode de vie ou encore la prise de laxatifs.