Que sont vraiment les laxatifs – peut-on les utiliser sans risque?

Différents laxatifs offrent différentes solutions à la constipation.

Presque tout le monde souffre de constipation à un certain moment de la vie. Lorsque des modifications à l’alimentation et au mode de vie ne procurent pas le soulagement souhaité, nombreuses sont les personnes qui rechercheront des options de traitement, comme un laxatif vendu sans ordonnance.

Évidemment, votre principal objectif sera d’obtenir un soulagement. L’ajout d’aliments riches en fibres et d’une plus grande quantité d’eau à votre alimentation constitue un bon point de départ, ainsi que la pratique régulière d’une activité physique. De plus, vous pouvez manger des aliments contenant des probiotiques et des prébiotiques, comme du yogourt, du kéfir, des bananes, du pain de grains entiers et du miel, qui aident à ramollir les selles et à faciliter leur passage dans le côlon. Cependant, si ces changements ne donnent pas les résultats escomptés, n’hésitez pas à essayer une option courante et facile à utiliser comme un laxatif.

Dissiper certains mythes sur les traitements de la constipation 


Les données scientifiques examinées par des pairs montrent qu’il est improbable que les laxatifs nuisent au côlon ou occasionnent un risque de dépendance lorsqu’ils sont utilisés correctement*. En fait, Dulcolax convient même aux enfants de 6 ans et plus ainsi qu’aux femmes qui allaitent. De plus, il est vendu sous la forme d’un comprimé oral qui procure un soulagement dès le lendemain.

* Étant donné que l’utilisation prolongée de tout laxatif peut entraîner une dépendance au niveau de la fonction intestinale, ne prenez pas le produit pendant plus d’une semaine sans consulter un médecin.