Devrais-je m’inquiéter si j’ai besoin d’un laxatif?

Quand faut-il penser aux laxatifs pour soulager la constipation?

La constipation est un problème assez courant. Chaque année, environ 1 Canadien sur 4 va à la selle de façon peu fréquente ou éprouve de la difficulté à le faire. Bien qu’une fréquence « normale » varie d’une personne à l’autre, une fréquence inférieure à 3 selles par semaine est généralement considérée comme un signe de constipation. Même si c’est une bonne idée d’en parler à votre médecin, la constipation occasionnelle ne devrait pas être une source d’inquiétude.

Évidemment, votre principal objectif sera d’obtenir un soulagement. L’ajout d’aliments riches en fibres et d’une plus grande quantité d’eau à votre alimentation constitue un bon point de départ, ainsi que la pratique régulière d’une activité physique. De plus, vous pouvez manger des aliments contenant des probiotiques et des prébiotiques, comme du yogourt, du kéfir, des bananes, du pain de grains entiers et du miel, qui aident à ramollir les selles et à faciliter leur passage dans le côlon. Cependant, si ces changements ne donnent pas les résultats escomptés, n’hésitez pas à essayer une option courante et facile à utiliser comme un laxatif.

Pour un soulagement fiable de la constipation occasionnelle chez les adultes et les enfants de 6 ans et plus, il y a toujours Dulcolax. Offert sous la forme d’un comprimé oral pratique, Dulcolax est vendu sans ordonnance à votre pharmacie locale. Un seul comprimé peut suffire pour un soulagement efficace.